Tag Archives: photographie

Neuf de Pâques – Bob, le Jeu de Paume et la Patagonie

12 Avr

Chez Bob, je sens que je vais me sentir chez moi.

Je vous ai évité le poisson d’avril, mais je ne peux pas éviter la Pâques. Après tout, si j’ai bien compris c’est une histoire de résurrection, et c’est un peu le cas puisque je n’ai rien écrit ici depuis au moins un mois…  De plus, cette année ce fichu lundi a coïncidé avec une date qu’égocentriquement j’affectionne particulièrement : mon anniversaire. Alors vu que le jour pascal est venu pourrir le jour du Petit Bois (la fête chômée est moins exclusive, forcément) et bien j’ai décidé de célébrer ma nouvelle année jusqu’à la fin du mois. Là. Et dans ma liste de cadeaux personnels, étant partageuse, je divulgue ici trois plaisirs qui à coup sûr vous feront envie. Lire la suite

Publicités

Anticrise (de panique) : quelques idées de Noël culturel

3 Déc

Bah oui, on est tous de grands enfants tout de même

Puisque la saison est aux paniers de Noël, je vous propose une petite sélection de bouquins et trucs sympas à offrir – nombreux sont ceux qui sont en rade de trouvailles, paumés paniqués entre deux allées de surface spécialisée. Et quand je dis offrir, je précise : à vous-mêmes (charité bien ordonnée…), à vos proches, à ceux que vous aimez et même à ceux que vous détestez… La période est par ailleurs souvent propice aux fréquentations fâcheuses : vous avez là une chance de faire de vos ennemis de moins grands ennemis, et de gens idiots des gens moins idiots – mais dites-moi, en fait, Noël, ça a du bon ! Lire la suite

Femmes d’images, images de femmes : Diane Arbus et Gisèle Freund

26 Oct

Lady bartender at home with a souvenir dog (1964), par Diane Arbus

J’aurais pu vous parler en ce jour de sorties ciné de Ryan Gosling (encore) et de George Clooney mais non, non ! Cette semaine, il s’agira de femmes, rien que de femmes… qui parlent d’hommes aussi, évidemment. Diane Arbus et Gisèle Freund ont occupé, chacune en leur temps et dans des styles très différents, le devant de la scène photographique. Deux expos permettent de les découvrir en ce moment à Paris : au Jeu de Paume, celle autour de la photographe américaine est un modèle du genre, tandis que l’accrochage consacré à la Berlinoise Gisèle à la Fondation Bergé-Saint Laurent est un modèle réduit de toute beauté. Lire la suite

Virginia Woolf, les fleurs et les photos hongroises

24 Oct

Un jour à Paris. Il pleut, comme souvent à Londres. Cheville facile, mais voilà un premier pas vers cette Mrs Dalloway*, qui n’est jamais celle qu’on croit. A Paris au Jeu de Paume*, il y a en ce moment une superbe expo du photographe hongrois puis franco-newyorkais, le grand André Kertesz. Lui aussi refusait d’être « monopersonae » (ici mot hasardeux). Jamais, aux séries de photos qui s’enchaînent, il ne se montre Un, « unique ». Il est Multiple, comme cette chère Clarissa Dalloway, comme cette chère Virginia Woolf. Lire la suite