Tag Archives: Camille Claudel

Paraît que c’est le printemps…

24 Mar
Quittons-nous sur une note féminine. Ici, Camille Claudel en "Danaïde" (vue par… Rodin, bien sûr.)

Quittons-nous sur une note féminine. Ici, Camille Claudel en « Danaïde » (vue par… Rodin, bien sûr.)

Depuis quelques jours c’est le printemps. Je veux bien, admettons, mais alors, c’est le printemps ailleurs. Ailleurs, un monde ailleurs, pour paraphraser froidement Shakespeare dont j’envierais presque l’exil de son Coriolan. Un monde ailleurs, où ce serait le printemps, donc. Mesdames, Messieurs, il paraît que c’est le Printemps des Poètes, je vous quitte alors en bonne compagnie. Lire la suite

Les pendules à l’heure du féminisme

25 Nov

Meryl Streep, Julianne Moore, Nicole Kidman, trois femmes libres au service de trois histoires d'émancipation et de sacrifice féminins, dans le superbe film The Hours

Voici une petite tribune hors actualités culturelles, mais culturellement actuelle… Il y a des moments dans la vie où l’on reste sans mots, incapable de réagir face aux affirmations qui vous sidèrent autant que si vous croisiez un éléphant à la boulangerie du coin. Je rencontre trop souvent (à mon goût) d’hommes a priori pas stupides, cultivés, actifs, qui estiment que le féminisme n’a pas lieu d’être, que c’est une absurdité aujourd’hui – imaginez le revers de la main qui accompagne le propos. Lire la suite

« Danse ! Danse ! » Pina Bausch par Wim Wenders

13 Avr

Autre écart, grand écart : je vais parler Danse. Comme il est rare de pouvoir admirer le « théâtre dansé » de Pina Bausch, je me suis précipitée, dès le jour de sortie en salles, au cinéma pour voir Pina, film-hommage de Wim Wenders à la chorégraphe. Images fidèles à « l’esprit » de la dame.

Pina… Découverte sur Arte il y a une petite décennie, j’avais bataillé et obtenu des places en 2005 pour son Orphée et Eurydice Lire la suite