Guillaume Gallienne – GG Radio Star

20 Fév

J’ai entre autres manies celle d’écouter la radio. J’ai bien essayé de boycotter France Inter du temps de Porte et Guillon mais… Mais il y a Guillaume Gallienne, que j’appellerai GG par virtuelle familiarité. Alors je n’ai pas décroché, désolée, je suis restée branchée sur ces ondes…

Le samedi soir, à l’heure où dans la cuisine je prépare l’apéro, où dans la salle de bains je m’apprête pour sortir, où aussi (ça m’arrive) dans le salon je ne glande rien, ou encore quand je veux m’endormir via podcast, GG vient me conter des histoires fabuleuses à l’oreille. « Ça peut pas faire de mal », comme il dit. Ça fait même beaucoup de bien.

Avant de parler de ce programme radiophonique, rappelons qui est GG, ce personnage très attachant. Le grand public l’a découvert dans ses Bonus délirants sur Canal, dont voici un extrait…

Moi j’adore, comme j’adore le comédien. Je l’ai admiré à plusieurs reprises sur la scène, celle de la Comédie Française dans le mémorable Dindon de Feydeau par exemple. Puis j’ai eu aussi le privilège d’assister à ses enseignements dans une fameuse école privée de théâtre il y a quelques années : il était aussi sérieux que généreux dans ses engagements – et drôle, bien sûr.

GG, comme tout grand acteur qui sait que le verbe ne saurait se distinguer de la pensée et donc du jeu, aime les auteurs, et leurs textes. Et il sait les présenter (on dirait « vulgariser » si ce mot ne comportait un je-ne-sais-quoi de péjoratif) avec autant de simplicité que d’excellence.

Doux, dingue et brillant

« Ça peut pas faire de mal » est donc une heure dédiée à la littérature, mais aussi agrémentée de ci de là de textes de théâtre et de cinéma. Seul ou accompagné parfois d’invités, GG livre ses lectures autour de thèmes vastes et fédérateurs comme l’amour, ou autour d’œuvres et d’auteurs particuliers, comme il y a peu Belle du Seigneur d’Albert Cohen. Ses propositions sont enrichissantes, plaisantes, en un mot : passionnantes. C’est à chaque fois un voyage dans les lettres, vivantes grâce à la qualité de voix et de choix de ce grand GG. Tendez donc l’oreille… Ça peut vraiment pas faire de mal.

Guillaume Gallienne, le samedi soir à 18 heures sur France Inter et en écoute sur les archives :

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/ca-peut-pas-faire-de-mal/

Ps. Car ça peut pas faire de mal, j’ajoute que le programme est réalisé en partenariat avec l’excellent Magazine Littéraire, dont je recommande chaudement la lecture (je devrais moi-même le lire plus souvent ! Soudain, j’ai honte.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :